agriculture biologique

Agriculture biologique, la méthode de culture idéale

Méthode de culture saine et judicieuse, l’agriculture biologique bannit tout produit pouvant être néfaste à l’homme et à l’environnement. La production agricole biologique n’utilise ni engrais chimiques ni pesticides. Pour remplacer ces composants chimiques, les agriculteurs utilisent des produits naturels tels que le compost ou encore le purin. Ce système de production s’intègre parfaitement aux démarches du développement durable qui aujourd’hui est un concept adopté mondialement.

Une méthode bio respectueuse de l’environnement

Si à une époque, l’agriculture industrielle ne lésinait pas sur les moyens et les méthodes pour une production intensive. Aujourd’hui, les produits utilisés pour obtenir ce résultat sont jugés nocifs pour la terre, les animaux et l’homme. Parmi ces produits, nous pouvons citer les pesticides, les organismes génétiquement modifiés (OGM), les engrais chimiques de synthèse, les hormones de croissance pour l’élevage ainsi que les fertilisants et additifs de synthèse.
Pour remplacer ces éléments néfastes, l’agriculture biologique a recours à des produits beaucoup plus naturels et les alternatives sont plutôt nombreuses, il suffit de bien s’informer.

Les produits utilisés en agriculture biologique

Pour la production agricole, les agriculteurs bios se tournent vers des fertilisants et pesticides naturels, des engrais verts ainsi que des semences originales. Pour l’élevage, les aliments biologiques remplacent les farines animales ; les enclos trop étroits laissent place à un vaste pâturage et les hormones de croissance disparaissent au profit des pratiques thérapeutiques comme l’homéopathie, l’ostéopathie ou encore l’herboristerie. Le bien-être des animaux est devenu une priorité pour les éleveurs. Lors de la transformation des produits, aucun autre élément n’est toléré que les colorants ou les arômes naturels.
En seulement quelques années, les surfaces utilisées pour l’agriculture bio se sont multipliées considérablement. La perspective d’une vie plus saine et d’un environnement protégé a séduit non seulement les acteurs du secteur agricole, mais également les consommateurs qui ne jurent plus que par les produits bios.

Des objectifs concrets

L’agriculture biologique est plus qu’une simple méthode de culture, elle est mise en place pour atteindre des objectifs précis. Elle participe grandement à la protection de l’environnement et au ralentissement de l’érosion du sol. Le maintien de la fertilité du sol ou encore le recours au recyclage des ressources sont des points forts de ce système de production. Sur le long terme, l’agriculture biologique évite d’épuiser les ressources naturelles et met à point d’honneur à promouvoir les ressources renouvelables pour assurer le bon fonctionnement des systèmes agricoles.
Une prise de conscience générale a fait qu’actuellement, les consommateurs font attention à ce qu’ils achètent et à ce qu’ils mangent. Les produits non traités et certifiés bio envahissent les cuisines. Les bienfaits de ces produits sur la santé sont si nombreux que même s’il faut y mettre le prix, les ménages n’hésitent plus. Les étals des magasins se vident rapidement maintenant que les gens connaissent les enjeux et les vertus écologiques de l’agriculture écologique.
Indispensable pour l’environnement et pour l’homme, l’agriculture bio est une filière qui continue de se développer en France, en Europe et partout dans le monde.

Un désir d'expression, réagissez sur notre rédaction.